<img alt="" src="https://secure.coat0tire.com/222234.png" style="display:none;">

L’inventaire physique est la méthode classique d'inventaire d’entrepôts des grands groupes industriels. Elle nécessite une mobilisation élevée de personnel, une charge administrative importante et n’est pas fiable à 100%.
L’IoT est la solution qui permettra à votre entreprise d’améliorer ses performances de gestion des stocks. Comment connecter ses actifs ? Quels sont les avantages de la RFID pour gérer le stock de votre entrepôt ? Réponses.

L’Inventaire Physique en entrepôt 🔎

Qu’est-ce que l’inventaire physique dans les grands groupes ?

L’inventaire physique consiste en un comptage manuel des produits disponibles en stockage. Ce travail, réalisé par le personnel de l’entrepôt, peut se révéler complexe. Surtout si son organisation n’est pas efficace.

Le comptage peut être général (inventaire global où tous les produits de l’entrepôt sont comptabilisés) ou sélectif (références ou emplacements ciblés).

Quels sont les différents types d’inventaire ?

  • Inventaire permanent : il est aussi nommé « inventaire informatique ». Ce procédé vous permet de connaître la composition de votre stock en temps réel. À chaque entrée ou sortie d’un article, la quantité disponible s’ajuste dans le système informatisé. L’avantage principal de ce type d’inventaire est la réduction des erreurs. Cependant, il peut être difficile à mettre en place dans le cas d’une rotation d’un nombre important d’articles.

  • Inventaire annuel : effectué une fois par an, le résultat de cet inventaire sert à confirmer les résultats obtenus avec l’inventaire comptable. Dans une grande entreprise de distribution avec beaucoup de références, plusieurs jours sont nécessaires.

  • Inventaire tournant : avec ce dernier type d’inventaire, c’est vous qui choisissez la périodicité des comptages, d’une ou plusieurs parties des références.

Peu importe la méthode choisie, il est préférable de réaliser vos inventaires physiques dans les périodes creuses d’activité de votre entreprise pour avoir le maximum de ressources humaines à disposition.

Quel est l’utilité d’effectuer l’inventaire ?

gestion_inventaire_stock

Le stock est un actif très important pour une entreprise : si sa gestion n’est pas optimale, il coûtera de l’argent à l’entreprise. L’inventaire est donc primordial pour assurer la bonne gestion des marchandises de l’entreprise.

Il évite les ruptures de stock ou le surstock. L’inventaire est également nécessaire pour suivre la péremption des produits, ou suivre d’éventuels vols en rayon.

 

Comment effectuer l’inventaire dans un entrepôt ?

Vous avez à disposition plusieurs stratégies pour la réalisation de vos inventaires physiques : 

  • Méthode de comptage ;

  • Méthode ABC ; 

  • Rapport en valeur ou en unités ;

  • Utilisation d’un fichier Excel ;

  • Emploi d’un logiciel spécifique aux inventaires.

Les erreurs les plus courantes lors de la réalisation de l’inventaire

Les résultats de l’inventaire manuel ne sont pas à 100 % fiables. Plusieurs catégories d’erreurs peuvent être commises :

  • L’erreur humaine : oubli voire vol de marchandises, mauvaise saisie des données ou difficulté de manipulation des outils informatiques ;

  • Mauvaise organisation interne : plusieurs outils, passations entre équipes, fichiers obsolètes, CRM pas à jour ;

  • Respect des délais : délai entre entrée du produit en stock et sa saisie dans le fichier de stock. Un écart peut alors se créer.  

Les avantages de la RFID et l’IoT pour réaliser l’inventaire physique

Radio Frequency IDentification pour simplifier la réalisation d’inventaires

Cette nouvelle technologie séduit de nombreux secteurs industriels. Elle peut s’avérer être un atout important pour améliorer la gestion des stocks et faciliter la méthode d’inventaire.

  • La révolution de la RFID 

Grâce au données transmises par ondes radio, il est possible de tracker en temps réel n'importe quel actif du stock. Contrairement au marquage classique par code-barres, avec la RFID il n’est plus nécessaire de manipuler les produits un à un. Chaque actif équipé d’une puce est comptabilisé automatiquement. 

  • RFID active et RFID passive

Cette distinction correspond à un niveau de portée du signal différent. La RFID active permet de suivre le flux de marchandises à l’échelle d’un entrepôt (jusqu’à 150 mètres). La RFID passive, avec une portée dans un rayon de 15 mètres, permet de réaliser un inventaire dans un camion ou un petit local. Le choix entre l’une ou l’autre technologie diffère selon les besoins de votre entreprise.

RFID active

RFID passive

  • Meilleure portée du signal

  • Durée de vie prolongée (3 - 5 ans) : étiquettes RFID avec batterie intégrée

  • Possibilité de récolter des données variées avec l’ajout de capteurs, comme les conditions environnementales

  • Coût plus faible

  • Étiquette plus fine et souple, moins encombrante sur l’objet

  • Émission plus faible d’ondes

 

  • Les 3 avantages de la RFID dans la gestion des stocks

    1) Gain de temps

En un seul geste, l’inventaire est immédiat et plus rapide. Il n’est, par exemple, plus nécessaire pour les employés d’ouvrir des cartons contenant les actifs : les puces RFID sont détectables à travers. L’étape de contrôle est plus rapide avec cette technologie et le travail est moins pénible pour les employés. Le temps d’inventaire est réduit de 80 %¹.

          2) Fiabilité

Grâce à l’IoT, les données du stock sont fournies avec exactitude.  Le taux de fiabilité des informations se situe entre 98 % et 99 % avec la RFID, d’après une étude de cas sur les géants Metro et Walmart. Les puces RFID ne servent pas seulement à la localisation. Elles détiennent aussi de nombreuses informations sur le produit (nom, référence, rayon…).
Avec l’incorporation d’un logiciel, il n’y a plus de délai entre l’entrée en stock et la saisie par le personnel : les quantités sont actualisées en temps réel.

Post Project Zipper          3) Sécurisation

Les puces RFID sont de véritables antivols pour vos marchandises. En agroalimentaire, cette technologie fournit une meilleure transparence entre le distributeur et le consommateur (par exemple par le suivi des produits d’origine animale). Pouvoir localiser ses actifs en temps réel est un gage de sécurité pour l’entreprise. Les vols ou les pertes diminuent.

Les autres outils de l’IoT pour la gestion des stocks

La RFID n’est pas la seule technologie disponible pour accompagner les grands groupes dans la réalisation d’inventaires physiques.

  • Les capteurs IoT : grâce aux multiples fonctions des capteurs, il est très facile de connecter ses produits dans un entrepôt. Les informations récupérées sont de plusieurs natures : localisation pour la traçabilité, température, humidité ou luminosité qui sont des données cruciales pour un bon stockage des produits. 

  • L’entreposage intelligent et automatisation : l’utilisation de robots facilite l’entreposage et la gestion des stocks. Les entreprises peuvent, par exemple, avoir recours à des drones, si leurs marchandises sont petites.

  • L’IoRT  - Internet of Robotic Things : il s’agit d’une association entre la robotique et l’IoT. En entrepôt, on peut ainsi implanter des robots avec des capteurs pour améliorer leurs performances.

  • L’Intelligence Artificielle : l’IA en supply chain est utilisée principalement pour la prévision des ventes grâce à des modèles de projection.

Pourquoi la RFID séduit autant les industriels ?

L’IoT et la RFID sont les technologies les plus utilisées aujourd'hui pour la gestion des stocks ou des inventaires, car elles répondent aux préoccupations des entreprises : sécuriser leurs biens mais aussi assurer la fiabilité des échanges. Dans des entrepôts de plus en plus grands avec une multiplication importante des références, ces technologies facilitent le travail des logisticiens. La meilleure gestion des stocks permet de gagner du temps sur les inventaires, mais aussi au quotidien sur la préparation de commandes.

Les trois points clés à retenir :

  • L’inventaire manuel dans les entrepôts des grands groupes n’est pas une méthode optimale.

  • La RFID est une solution technologique avec de nombreux avantages, adaptée à l’inventaire. Il existe d’autres solutions, qui ont aussi fait leurs preuves en logistique (Objets connectés, l’intelligence artificielle).

  • En connectant ses actifs, la gestion des stocks est facilitée avec la RFID. L’entreprise améliore sa productivité pour augmenter, sur le long terme, le chiffre d’affaires. 

La RFID et l’IoT permettent d’épargner des millions d’heures pendant les inventaires annuels des grands groupes. La mise en place de ces technologies nécessite un investissement financier initial, mais elles octroient, sur le long terme, une augmentation du chiffre d'affaires de l’entreprise. 

Envie d’en savoir plus ? Découvrez les histoires de nos clients !


 ¹https://eprints.usq.edu.au/33757/13/Ali_Hingst_Ch8_PV.pdf

Banner_contactez-nous_blog

Laura MILLET JIMÉNEZ

Laura MILLET JIMÉNEZ