<img alt="" src="https://secure.coat0tire.com/222234.png" style="display:none;">

Tous les secteurs économiques sont aujourd’hui concernés par les exigences de traçabilité des produits. De leur production à leur distribution, le parcours de ces derniers doit être parfaitement identifié. Si elle n’est pas nouvelle, cette exigence s’est, au cours du XXe siècle, considérablement renforcée.  La technologie a permis de faciliter sa mise en place effective. La RFID (radio identification) puis l’IoT (Internet des Objets) ont amélioré le suivi dans de nombreux secteurs comme l’alimentaire ou la pharmaceutique. 

Référence en matière de traçabilité RFID/IoT/Cloud/Mobilité, UBI Solutions fait le point sur ce que l’IA peut apporter dans ce domaine.

Intelligence artificielle et IoT : des technologies complémentaires pour une traçabilité optimisée

L’intelligence artificielle se définit comme l’ensemble des théories et des techniques permettant la création de programmes informatiques capables de simuler les traits spécifiques de l’intelligence humaine. La traçabilité concerne, quant à elle, la mise en œuvre de techniques, d’outils permettant le suivi et la composition d’un produit, de sa fabrication à sa distribution.

Les avancées de l'intelligence artificielle


L’accroissement des capacités des ordinateurs, couplé à l’apparition d’algorithmes inspirés du cerveau humain, ont permis des avancées d’ampleur de l’intelligence artificielle. Le Machine Learning permet au logiciel ou à la machine de s’améliorer elle-même. Par exemple, dans l’industrie, cela peut s’appliquer de la façon suivante :

  1. Les machines identifient plus rapidement les éléments défectueux d’un produit sur une chaîne de production ;

  2. Cela évite de gaspiller des ressources financières avec l’envoi d’un produit présentant des défauts à un client ;

  3. Il y a donc une automatisation de la collecte et du traitement de données concernant ces pièces présentant un défaut. Les équipes techniques peuvent ainsi travailler à améliorer leur processus de création pour réparer ces défauts grâce à la collecte de datas.

Le Deep Learning va encore plus loin : ce dernier s’appuie sur un réseau neuronal artificiel pour apprendre sans interférence humaine. Plus le système acquiert de l’expérience, plus sa capacité à évoluer augmente. Dans l’industrie, l’IA peut gérer la dépense énergétique, améliorer la prévision des pannes pour optimiser les opérations de maintenance.

Présentation des avancées de l'intelligence artificielle dans différents domaines


L’intelligence artificielle est en passe de révolutionner de nombreux domaines comme : 

  • L’agriculture : optimisation des apports après collecte des données de chaque parcelle ;

  • La santé : reconnaissance automatisée des pathologies ;

  • L’éducation : personnalisation de l’apprentissage pour répondre aux besoins spécifiques de chaque élève ;

  • L’immobilier : optimisation des investissements et fourniture de recommandations personnalisées ;

  • Le commerce : analyse des tendances du moment et gestion en conséquence des approvisionnements.

Avantages et limites de l'intelligence artificielle

Très puissante, l’intelligence artificielle aide à résoudre les problèmes les plus complexes dans de nombreux secteurs. Comme toute puissance, elle doit néanmoins obéir à un strict contrôle de l’humain afin de sécuriser son emploi au service de ce dernier. L’IA doit respecter les limites que l’être humain entend lui fixer.

Article_IA & Humain

L’intelligence artificielle utilisée dans le contexte de la traçabilité 

Aujourd’hui, la traçabilité s’appuie sur l’apposition de radio-étiquettes adhésives (RFID) et l’Internet des Objet (IoT) pour connaître à l’instant T la position d’un colis et mémoriser son parcours. L’IA est aujourd’hui en capacité d’analyser les données RFID et IoT pour optimiser les flux. Elle est en mesure d’assurer le pilotage des robots de manutention pour positionner au mieux chaque colis. Tous les maillons de la chaîne logistique sont concernés.

L’IA associée à la traçabilité fait rentrer la logistique dans l’ère du prédictif. Outre une gestion précise de leur stock, les logisticiens vont pouvoir adapter le dimensionnement des moyens, tout en optimisant leur utilisation pour chaque mission. L’installation de capteurs en entrepôts, sur les quais de chargement ou dans les véhicules de transport concrétise le concept de machine vision : l’application logistique de l’IA permet un traçage sans faille des marchandises, mais aussi d’adapter les flux aux conditions environnementales observées (trafic routier ou météo, par exemple).


L'IA en complément des technologies RFID et IoT

Toujours en pointe de l’innovation, UBI Solutions travaille à l’intégration de l’intelligence artificielle dans ses solutions de traçabilité. Associée à la RFID, l’IoT, le big data et la vision artificielle, l’IA fera son entrée dans les entrepôts logistiques. Elle apporte une plus-value importante en matière de gestion des stocks et des flux.

📈 Optimisation des emplacements de stockage :

Via l’implantation d’un réseau de capteurs, les algorithmes d'intelligence artificielle développés par UBI Solutions peuvent analyser :

  • Les données sur les mouvements de stockage dans l'entrepôt ;

  • Les préférences de commande ;

  • Les dates d'expiration.

Le traitement de ces données permet d’optimiser l’emplacement précis de chaque produit pour minimiser les déplacements superflus. La gestion de l’espace de stockage est améliorée. Concrètement, les solutions technologiques mises en place dans l’entrepôt permettent : 

  • Une lecture verticale et horizontale selon la configuration de l’espace ;

  • La localisation et identification précise des produits dans les espaces de stockage ;

  • La connaissance de l’emplacement exact dans le stockage.

Devenu intelligent, l’entrepôt offre à son exploitant un gain de temps important dans la gestion des flux entrants, internes et sortants. La recherche d’un produit n’est plus un problème, le gain de productivité obtenu est conséquent.

Article_Blog UBI Solutions_IA 

👁️ Reconnaissance d’objets avec caméra IA

Liée à un réseau de caméras installé en entrepôt, l’IA transforme la mise en palette automatisée. Alimentés par leur capacité de réflexion autonome, les robots adaptent leur action en temps réel. Ils optimisent celle-ci au fur et à mesure de l’évolution du flux vers la palette. Cette évolution majeure assure :

  • L’efficacité du système de préparation de commandes automatisé ;

  • La réduction des temps de recherche des produits à palettiser ;

  • Une constitution accélérée de la palette ;

  • La simplification de la documentation ;

  • La réduction du taux d'erreur lors de la constitution de la palette.

La mise en place de cette solution présente l’avantage de ne nécessiter aucune formation préalable : elle est à la portée de tous.

🚚 Contrôle automatisé du chargement des palettes avec caméra IA


Sur les quais de chargement, l’IA toujours liée à un réseau de caméra permet :

  • Un chargement accéléré dans les moyens de transport ;

  • Des expéditions sans erreurs ;

  • La fourniture d’une preuve visuelle du chargement et de l'état des palettes pour la gestion des litiges.

🔎 Le suivi des produits avec Vision IA

  • La réalisation d’inventaires très précis ;

  • L’optimisation des contrôles aux entrées et sorties des entrepôts ;

  • L’automatisation des opérations d'inventaires réalisées sur site ;

  • La collecte automatique de données ;

  • La réduction des interventions manuelles ;

  • La réduction du nombre d'erreurs ;

  • L’amélioration de la précision de vos flux logistiques ;

  • La connaissance en temps réel des conditions et emplacements de chaque palette.

L’intelligence artificielle est sortie du théorique pour faire une entrée remarquée dans de nombreux domaines pratiques. Les questions d’éthique, présentes en médecine par exemple, sont presque inexistantes dans le domaine de la traçabilité des produits. En logistique, l’intelligence artificielle s’impose même comme une alliée de la transparence exigée par les consommateurs. Son implémentation dans les rouages de la logistique se fait au bénéfice du fournisseur comme du client. Tous deux y trouvent une transparence renforcée des flux qui les lient.

Durant la dernière décennie, la digitalisation a créé deux mondes parallèles : le monde physique dans lequel l’humain évolue et le monde numérique. Cette conception a abouti au concept du métavers, un monde virtuel où chacun pourrait évoluer via son avatar numérique.

Plongez-vous dans cette vidéo informative animée par Fabrice Zerah, le président du Groupe UBI Solutions, pour approfondir vos connaissances sur le métavers. 👇

 

L’utilisation pratique de l’intelligence artificielle dans de nombreux domaines du monde réel tend à superposer ou entrecroiser ces deux mondes. La concrétisation de l’intelligence artificielle marque un tournant technologique aussi majeur que fut l’invention de l’imprimerie en son temps, l’homme étant parvenu à recréer et à optimiser sa propre intelligence. La machine ne se contente plus d’imprimer le texte, elle est aujourd’hui capable de le rédiger (ChatGpt, par exemple). Selon une étude EP Think Tank de 2020, l’intelligence artificielle pourrait générer un gain de productivité du travail de 11 à 37 % (1)

Ce cap technologique n’est pas sans poser des défis majeurs. Quel que soit son domaine d’intervention, l’intelligence artificielle doit rester un outil au service de l’expert, du consommateur et du citoyen. Son utilisation s’inscrit dans un strict cadre éthique. 

Dans les entreprises, la relation client pourrait se déshumaniser sans que le consommateur sache qu’il interagit avec une machine. Le corpus législatif accompagnant le déploiement de l’intelligence artificielle reste très largement à inventer. Dans une démocratie, la loi doit pouvoir notamment limiter la traçabilité aux objets. Sans cela, l’IA associée à la vidéosurveillance pourrait tracer les citoyens mettant fin aux libertés individuelles. 

Pour autant, l’IA n’est pas à considérer comme une menace. Prolongement de l’esprit humain, cette dernière est en mesure d’améliorer les process dans tous les domaines (du divertissement à l’éducation en passant par la production et la transformation de produits). Bien utilisée, elle peut, par exemple, permettre de conjuguer rendement agricole avec protection de l’environnement. Aujourd’hui, en logistique, l’IA consolide des technologies maîtrisées depuis de longues années.

💡Les points à retenir : 

  • L’IA recréé, via un réseau neuronal artificiel, le raisonnement humain ;

  • Les questions d’éthiques sont quasi absentes de l’utilisation de l’IA dans le domaine de la traçabilité ;

  • L’IA optimise toutes les étapes de la traçabilité d’un produit.

Sources

  1. https://www.europarl.europa.eu/news/fr/headlines/society/20200918STO87404/intelligence-artificielle-opportunites-et-risques?at_campaign=20234-Digital&at_medium=Google_Ads&at_platform=Search&at_creation=DSA&at_goal=TR_G&at_audience=&at_topic=Artificial_Intelligence&gclid=Cj0KCQjw0tKiBhC6ARIsAAOXutkWPM9rjwtMyd5UUsYQQfne7rnrhWyLW7d-aYxwQ7vQ_K5j-oPB00UaAgx_EALw_wcB

Banner_IA_Traçabilité

Laura MILLET JIMÉNEZ

Laura MILLET JIMÉNEZ